Logo blanc-fond transparent

Chants d’ailleurs et poésie d’ici…

Entre arrangements de chants traditionnels et compositions, Éliha mêle influences orientales et occidentales. Sa voix, aussi bien murmure au creux de l’oreille que mélopée venant des profondeurs, tisse un lien entre mélodies anciennes et poésie contemporaine.

Concerts

à venir

30 mai 2021 : Festival Poésia, La Factorie, Maison de la poésie – Normandie

23-24 juillet 2021 : Festival Off d’Avignon, Maison de la Poésie – Avignon

passés

29 septembre 2020 : soirée « Osons », auditions publiques,
Le Bijou, Toulouse

 

Éliha est le projet mené par Élodie Loustau, musicienne de formation classique (piano, clavecin, chant lyrique, musicologie). Tout en revisitant le répertoire basque souletin de son enfance, elle étend ses recherches aux musiques d’Europe de l’est et du bassin méditerranéen.

Elle s’initie alors à différents styles de chants : tzigane, grec, turc, kurde… grâce à d’importantes rencontres humaines, en particulier avec les chanteuses Karolina Popczyk (Pologne), Élèni Bratsou (Grèce), Éléonore Fourniau (Anatolie) et la percussionniste Julie Lobato. Elle découvre en parallèle l’harmonium indien qui l’accompagne désormais dans ses créations.

Éliha choisit de mêler musiques de traditions orales et compositions écrites, poésie parlée et chantée, grâce à sa complicité créative avec le compositeur-arrangeur Gaël Tissot.

Ses poèmes sont régulièrement publiés dans des revues artistiques et littéraires (Verso, Lichen, Les Impromptus, Filigranes, L’Intranquille…). Son premier recueil, S’effacer, est paru en 2017 aux éditions Encres Vives. En avril-mai 2021, des extraits de son prochain recueil Dans l’ombre fulgurante, sont édités dans la revue L’Intranquille, par l’Atelier de l’Agneau éditeur, ainsi que dans la revue Filigranes, par Michel Neumayer.

Contact