Frontières de l'ombre

Chants du monde et poésie

Éliha : voix, harmonium indien, bendir

Chants traditionnels du bassin méditerranéen et d’Asie Mineure / compositions

Accompagnée de deux instruments voyageurs, l’harmonium indien en complice mystique et le bendir aux rythmes de transe, la voix d’Éliha tisse un lien entre mélodies anciennes et poésie contemporaine. Aussi bien murmure au creux de l’oreille que mélopée venant des profondeurs, elle conte des histoires intemporelles, rituels de vie et saisissements de l’instant. Au-delà des frontières, le mélange des langues véhicule une émotion brute et universelle.

 
« Accompagnée de son harmonium et de son bendir, Éliha nous a enveloppés, envoûtés avec sa voix venue d’ailleurs, déroutés avec ses mélopées grecques qui ont empli la salle d’étranges vibrations. Une vraie rhapsode avec qui nous avons cheminé sur la crête des mots et des sons. »
 
Le P’tit Castel, Châteauneuf-sur-Charente, mars 2022 (Printemps des Poètes)

 

« ELIHA_POESIE DU BOUT DU MONDE

Devant un public conquis et fidèle, Éliha nous a enchantés de ses poésies chantées et parlées, d’autres contrées et d’autres temps, amenant encore les émotions au corps vibrant, les mots aux silences qui, immanquablement, poursuivent la fin de ses histoires. Comme s’ils permettaient de garder un peu plus longtemps en soi, la magie de ces mélopées mythologiques, de ces comptines enfantines et de ses poésies engagées. »

Patricia Roux, Le Figuier Pourpre, Maison de la Poésie d’Avignon mars 2022 (Printemps des Poètes)